LE LION S’EN ALLANT EN GUERRE

[ A+ ] /[ A- ]

Le Lion dans sa tête avait une entreprise.
Il tint conseil de guerre, envoya ses Prévôts,
Fit avertir les animaux :

Tous furent du dessein ; chacun selon sa guise.
L’Éléphant devait sur son dos
Porter l’attirail nécessaire,
Et combattre à son ordinaire :
L’Ours s’apprêter pour les assauts :
Le Renard ménager de secrètes pratiques :
Et le Singe amuser l’ennemi par ses tours.
Renvoyez, dit quelqu’un, les Ânes qui sont lourds ;
Et les Lièvres sujets à des terreurs paniques.
Point du tout, dit le Roi, je les veux employer.
Notre troupe sans eux ne serait pas complète.
L’Âne effraiera les gens nous servant de trompette ;

Et le Lièvre pourra nous servir de courrier.

Le Monarque prudent et sage
De ses moindres sujets sait tirer quelque usage,
Et connaît les divers talents :
Il n’est rien d’inutile aux personnes de sens.

Source : Édition Barbin et Thierry (1668-1694) – Livre V. Texte modernisé.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/10 (0 votes cast)
VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0 (from 0 votes)
Post Popularity 0%  
Popularity Breakdown
Comments 0%  
Ratings 0%  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>